Émilie Farges vous accompagne tout au long de votre vie afin de faciliter votre quotidien !

Les nouveaux-nés

Des lésions mécaniques réversibles du rachis cervical, ou un crâne « mal modelé » dû à la position in utéro ou à un traumatisme bénin lors de l’ accouchement peuvent survenir : utilisation de forceps, de ventouse, la pression des contractions utérines, etc. Ces traumatismes peuvent provoquer à court ou long terme des symptômes tels que les pleurs inexpliqués, les troubles du sommeil et les troubles digestifs (régurgitation, colique, torticolis).

Pensez à faire une visite de contrôle pour votre enfant peu de temps après sa naissance car ce type de symptômes est pris en charge avec succès par la chiropraxie.

Les enfants et les adolescents

Les enfants passent par différentes phases où ils se cognent, chutent beaucoup, surtout lors de l'apprentissage du quatre pattes, à se tenir assis, de la marche, de la course, monter et descendre les marches, etc. Ce sont des traumatismes mineurs mais, à répétition, ils engendrent des blocages vertébraux.

De même, porter un cartable souvent trop lourd, pratiquer une activité physique, se tenir longtemps assis et pas forcément correctement en salle de cours, grandir, départ de scoliose, ne sont pas toujours sans mal pour la colonne vertébrale et les articulations.

La chiropraxie permet un accompagnement lors de ces différentes étapes très importantes pour le reste de la croissance. Ainsi, ces consultations éviteront les accumulations de petits blocages qui pourraient perturber le bon alignement de la colonne vertébrale.

Un suivi chiropratique durant la croissance est donc particulièrement recommandé.

Les adultes

Les conditions de vie, de travail, le stress font qu’aujourd’hui de plus en plus de personnes souffrent du dos, de contractures musculaires, de douleurs à l’estomac, de problèmes digestifs, de céphalées, d’insomnie, etc.

La chiropraxie peut soulager ces douleurs et procurer un mieux- être global. Elle peut aussi empêcher l’aggravation des symptômes liés aux troubles musculo- squelettiques fréquents dans certaines activités professionnelles comme le travail de bureau ou le port de charges lourdes.

Rester assis toute une journée devant un ordinateur en manipulant une souris, va entraîner, à long terme, des tensions dans la nuque, un point à l’angle de l’omoplate, des tendinites au poignet, un syndrome du canal carpien.

Porter des charges lourdes ou travailler dans des positions inadéquates comme le font les maçons, les plombiers, les électriciens, carreleurs, etc., entraînent des lombalgies, lumbagos, sciatiques, etc.

Pour cela, un suivi préventif est nécessaire. Une visite de contrôle tous les deux mois environ permet de se sentir mieux dans son corps et dans sa tête.

Les femmes enceintes

Le rachis et le bassin sont mis à mal tout au long d’une grossesse du fait de la prise de poids rapide impliquant un changement de posture (changement du centre de gravité et laxité ligamentaire).

Nombreuses sont les femmes enceintes qui souffrent du dos et de la symphyse pubienne pendant cette période. Et peu de médicaments peuvent être prescrits pour soulager ces douleurs.

La chiropraxie est une solution naturelle. Un suivi tous les mois pendant la grossesse permet de soulager et de préparer le corps à l’ accouchement.

Les sportifs

La chiropraxie peut prévenir l’apparition de blessures liées à une sollicitation musculaire et articulaire excessive, grâce à l’examen de la posture et des appuis.

Elle peut soulager des douleurs musculaires et articulaires et traiter certaines blessures (tendinites, entorses, etc.).

Les seniors

Le vieillissement s’accompagne d’une perte de souplesse des articulations, d’une fonte musculaire, d’une usure des articulations et du cartilage résultant d’une perte de mobilité et donc, de qualité de vie. La chiropraxie permet de soulager les douleurs éventuelles de manière naturelle.

Les maux les plus communs traités par la chiropraxie

  • Cervicalgie mécanique aiguë et chronique
  • Lombalgie mécanique aiguë et chronique
  • Sciatique et cruralgie
  • Douleur de cheville
  • Gestion du stress
  • Névralgie intercostale
  • Névralgie cervico-brachiale
  • Douleur liée à une scoliose
  • Épicondylite, épitrochléite
  • Tendinite
  • Syndrome de dysfonctionnement du bassin (des sacro-iliaques)
  • Dorsalgie
  • Douleurs coccygiennes
  • Douleurs chevilles, genoux, hanches, épaules, coudes, poignets
  • Entorses chevilles, genoux
  • Céphalées cervico-géniques et certaines migraines
  • Douleurs projetées de la face, d’origine cervicale
  • Syndrome du canal carpien
  • Syndrome douloureux de l’articulation temporo-mendibulaire
  • Affections de l’épaule